Kevin Bacon's Canada

The very best in horse care

La tradition et l'innovation au
Canada

 Les Macroéléments :

Le calcium (Ca)

Calcium

Un cheval adulte de 500 kilos est constitué de 7 kilos de calcium et 4 kilos de phosphore, soit un rapport calcium/phosphore de 1,75 : 1.
La relation calcium/phosphore est connue et est très importante.
Un déséquilibre important ou prolongé de ce rapport calcium/phosphore engendrera des effets néfastes sur l’ossature.
En effet, la balance entre ces deux éléments conditionne directement la qualité du squelette, que l’animal soit jeune, adulte ou vieux.
Ce rapport calcium/phosphore est souvent assez déséquilibré…et pas toujours dans le même sens. Le connaître permet donc de choisir les minéraux à apporter en complément de la ration. Cet apport doit se faire en permanence, et non en « cures » car il fait partie de l’alimentation normale.

En pratique, si le cheval est à l’herbe ou nourri avec du foin, il faut lui apporter un aliment minéral qui apporte principalement du phosphore sous forme généralement de phosphates calciques.
Il convient également d’apporter aussi les oligo-éléments déficitaires dans les fourrages (surtout zinc et cuivre).

Si le cheval a une activité sportive et qu’il reçoit une ration contenant une part importante de céréales (en plus du foin), il faudra se tourner vers un complément minéral assez riche en calcium (carbonates).
On enregistre des variations des rapports calcium/phosphore comprises entre 2,1:1 et 1,2 :1.
Avec l’âge, ce rapport évolue pour atteindre 1,4:1 à 1,5:1.

Il semble que le sodium, le potassium et le magnésium puissent également exercer une certaine influence.

L’optimum du rapport calcium/phosphore est de 1,5 :1  pour un cheval à l’entretien (ou travail léger). Il est de 1,8 :1 pour une jument en reproduction,  un jeune en croissance ou pour un cheval au travail.
Il est intéressant également de noter que ce rapport est en moyenne de 2,3:1 au sein du sabot.

Le calcium est le constituant principal des os. Il participe directement, avec la vitamine D, à l’élaboration et au maintient de l’ossature.
Des carences d’autres nutriments essentiels peuvent aussi affecter la solidité des os. On peut citer le zinc, le manganèse, la niacine (vitamine B3, la choline et la biotine (Vitamine B8).
Enfin, le calcium est aussi un élément indispensable lors des efforts musculaires.
La digestibilité du calcium se situe autour de 70%. Toutefois elle est plus faible si le calcium est apporté sous forme d’oxalate (luzerne).

Apport journalier recommandé :

Un cheval de selle de 500 kg à l’entretien a un besoin journalier de 25 à 30 grammes de Ca.

Excès :

Epaississement et densité excessive des os avec formation possible de suros à l’intérieur des cavités osseuses. L’excès de calcium provoque des carences en magnésium, cuivre, zinc et fer.
Les excès de calcium sont moins préoccupants que les excès de phosphore pour autant  que le rapport Ca/ P soit inférieur à 3 :1.

 

 

Copyright ©


Aucun contenu de ce site ne peux être utilisé sans la permission écrite de Kevin Bacon's Canada.
No content on this site can not be used without the written permission of Kevin Bacon's Canada.