Kevin Bacon's Canada

The very best in horse care

La tradition et l'innovation au
Canada

 

Les vitamines :

On distingue les vitamines liposolubles (présentes et solubles dans les graisses), pour lesquelles les besoins semblent à peu près bien précisés, des vitamines hydrosolubles (solubles dans l'eau) dont les exigences restent hypothétiques.

La plupart des vitamines doivent être apportées par la ration, le cheval n'étant pas capable de synthétiser, d'élaborer en lui les vitamines exceptés les B, C et D.

Les vitamines sont indispensables à l'entretien de l'organisme, la croissance et la reproduction.
Toutes les vitamines sont apportées par l'alimentation pour autant qu'elle soit fraîche, de qualité et en quantité voulue.

Le vieillissement, le stress, la préparation aux épreuves sportives, le travail au quotidien, la maladie , la prise d'antibiotique, l'inflammation, un déficit alimentaire sont des facteurs qui peuvent produire des insuffisances vitaminées (B et K, par exemple) produites par la flore intestinale. C'est ce qu'on appelle les avitaminoses.

Toutefois, l'hypervitaminose peut-être également dangereuse et engendrer des troubles du métabolisme. Il est toutefois peut efficace d'administrer les vitamines sans apport des éléments nutritifs (minéraux et acides aminés) qu'elles contrôlent et qui leur permettent d'agir.
A titre d'exemple, la vitamine D fonctionne avec le calcium et le phosphore, la vitamine H avec le zinc.

Il est donc vivement conseillé de bien doser les apports journaliers afin que ceux-ci soient à la fois complets et bien équilibrés.

 

Copyright ©


Aucun contenu de ce site ne peux être utilisé sans la permission écrite de Kevin Bacon's Canada.
No content on this site can not be used without the written permission of Kevin Bacon's Canada.