Kevin Bacon's Canada

The very best in horse care

La tradition et l'innovation au
Canada

 

Les vitamines hydrosolubles :

La Vitamine B8

(Vitamine H- Biotine-Vitamine B7 chez les anglo-saxons)

Vitamine B8

La biotine est une coenzyme qui participe au métabolisme des acides gras, des glucides et des acides aminés, ainsi qu'à la biosynthèse des vitamines B9 et B12.

La biotine est une vitamine extrêmement stable.

La biodisponibilité de la biotine dans les produits céréaliers est très faible voire nulle. Le maïs, la farine de soja et les levures séchées (levures de brasserie) font toutefois exception à la règle car la biotine y est totalement bio disponible.

La plupart des publications traitant des besoins vitaminiques pour les chevaux stipulent que des suppléments en biotine ne sont pas nécessaires. La recherche de ces 30 dernières années, a provoqué une certaine confusion en mettant en avant le rôle positif de la biotine dans la prévention et la guérison des sabots endommagés.
Ces lésions ne dépendent pas d’une simple carence en biotine; on sait qu’il faut des quantités importantes de vitamines, d’acides aminés (soufrés), de minéraux (zinc), et de protéines pour durcir la corne du sabot du cheval. La biotine seule ou supplémentée avec du zinc ne suffit pas.
De plus, compte tenu du temps nécessaire à la kératine pour se renouveler, les premiers résultats visibles sont souvent constatés après plusieurs mois.
Alors que la dose optimale de biotine pour le cheval adulte (500 kilos) est de l’ordre de 1 à 2 mg/jour, il faut prévoir des quantités entre 15 et 30 mg/jour pendant 6 à 10 mois dans le traitement de réparation du sabot.
Il a également été mis en évidence, qu’un doublement de la dose journalière (soit 2 à 4 mg) peut provoquer une certaine « excitation » du cheval. Cette hyperactivité peut toutefois se corriger par un complément adéquat en vitamine B12.

Apport journalier :

L’apport journalier recommandé est de 2 mg /500 kilos.

Carence :

Les premiers signes d’une carence en biotine se manifestent par une peau sèche et squameuse, une dermatite galeuse, un ramollissement des tissus durs (comme la corne du sabot).
Une carence plus sévère affecte drastiquement les taux sanguins au niveau des sucres, provoquant ainsi des états d’hypoglycémie et parfois la mort chez les plus jeunes animaux.

Excès :

La biotine ne présente aucune toxicité pour le cheval, même à forte dose. Il est possible toutefois que, chez les jeunes poulains, des doses en biotine supérieures à 100 mg par jour affectent leur croissance. Les animaux adultes tolèrent plus de 1 g/jour sans effet néfaste, en raison du faible niveau de stockage et de l’efficacité du mécanisme d’élimination rénale.

Ses interactions favorables :

Elle favorise la production des vitamines B9 et B12.

 

Copyright ©


Aucun contenu de ce site ne peux être utilisé sans la permission écrite de Kevin Bacon's Canada.
No content on this site can not be used without the written permission of Kevin Bacon's Canada.